Historique du Château des Vigiers


Après avoir acheté le terrain à la duchesse de La Rochefoucauld (Dame de Saussignac), Jean Vigier, Juge Royal de Sainte-Foy-la- Grande, fit construire un château en 1597.

Il est très propable qu’autrefois un château fort se dressait sur l’emplacement actuel du château. Aujourd’hui, la tour ronde au nordest, qui paraît beaucoup plus ancienne que le reste du bâtiment, pourrait dater du XIIème siècle.

Le style architectural choisi par Jean Vigier rappelle la tendance classique de l’époque. Le surnom de «Petit Versailles» lui a été attribué de part ses similitudes avec l’un des pavillons du Château de Versailles.

L’église de Sainte-Croix, située au sud du château, date du XIIème siècle. Elle renferme des catacombes et un tunnel qui mènerait au Château.

Le plus bel édifice de la propriété est certainement le pigeonnier du XVIIème siècle. Ce serait la fille de Jean Vigier, Marguerite, qui aurait profité de l’absence du Seigneur de Saussignac pour ordonner sa construction sans autorisation préalable. A son retour, le Seigneur, très mécontent, porta l’affaire en justice. Heureusement, Marguerite eut gain de cause et le pigeonnier resta intact.

Le Château des Vigiers a appartenu à la famille des Vigier jusqu’à la Révolution Française. Ensuite, de nombreux propriétaires se sont succédés jusqu’au jour où quelques amis suédois l’achetèrent pour lui rendre sa splendeur d’origine.

En vacances dans la région, Elisabeth et Lars Urban Petersson, de nationalité suédoise, tombent amoureux du Périgord et achètent une magnifique propriété à proximité de Mussidan pour en faire leur résidence secondaire.

Lars Urban Petersson constate que cette région est d’une richesse extrême de part sa culture, son histoire, ses vignobles, sa gastronomie et son climat. Avec quelques uns de ses amis (tous issus de la Harvard Business School) ils décident de créer un domaine haut de gamme incluant hôtellerie, golf et immobilier. Donald Steel, considéré comme l’un des plus grands architectes de parcours «naturel» est choisi pour créer le parcours de golf au Château des Vigiers. Bernard Pétine prend en charge la Direction Générale et Elisabeth Petersson la décoration du château. Per Ulrik Johansson (célèbre professionnel de golf suédois) devient le Touring Pro du Château des Vigiers.

L’ouverture du golf 18 trous en Mars 1992 est un grand succès. La restauration se fait dans le petit club house du Château, aujourd’hui nommé «Bar des Fresques». Le corps central du Château est en rénovation.

Le château est transformé en Hôtel 4 étoiles de 25 chambres et ouvre ses portes en Mai 1993. Le restaurant gastronomique «Les Fresques» est ouvert en avril et c’est ainsi qu’est célébré ce nouvel ensemble comprenant un hôtel, un restaurant et un golf. Dame Kiri Te Kanawa, membre au Château des Vigiers assiste à l’ouverture. Le Château des Vigiers est très vite reconnu internationalement comme un site d’exception. La capacité d’hébergement n’est déjà plus suffisante et un programme de développement immobilier peut commencer.

A quelques mètres du Château, les Dépendances voient le jour en 1999 : l’architecture dans la pure tradition Périgourdine, s’intègre en harmonie avec le reste du domaine et la capacité hôtelière passe ainsi de 25 à 47 chambres.

Per Ulrik Johansson fait partie de l’équipe euPer Ulrik Johansson fait partie de l’équipe européenne gagnante de la Ryder Cup à deux reprises. Il décide d’orienter sa carrière vers d’autres horizons. Mats Lanner devient le Touring Pro du Château des Vigiers. Per Ulrik et Mats sont des Membres Honorifiques du Château des Vigiers.

1997 - Rénovation de l’ancien chai de vinification et transformation en brasserie (100 couverts) avec une magnifique terrasse face au lac et au Château (120 couverts). Création d’une salle de banquets et séminaires et d’un magnifique centre de remise en forme.

1999/2000 - Construction des Résidences du Lac : au nombre de six, idéalement situées au bord du lac, ces maisons équilibrent parfaitement l’immobilier du domaine.

2000/2001 - Nouvelle promotion immobilière de 7 terrains «Allée des Vigiers» situés entre les Fairways 1 et 8 du «Lac» offrant une superbe vue sur les vignobles.

2003 - Création et ouverture d’un Institut de Beauté Maria Galland pour le plus grand plaisir de notre clientèle.

2004 - Le 21 Juillet, Lars Urban Petersson, notre fondateur, nous quitte après une longue maladie. L’esprit reste et toute l’équipe des Vigiers est plus que jamais soudée et motivée pour que le Château des Vigiers continue son développement. Nouvelle promotion immobilière «Les Maisons des Pruniers». Situées au bord du Fairway n°4 du parcours des «Vignes», ce sont cinq maisons qui sont construites dans le plus pur style Périgourdin.

2006 - Construction d’un parcours 9 trous de 3112 mètres PAR 36 (la Vallée). John Bickerton gagne l’Open de France et devient le Touring Pro du Château des Vigiers jusqu’en 2008.

2007 - Pose de la première pierre du «Relais des Vigiers».

2008 - Le 1er Avril, ouverture du nouveau parcours 9 trous «la Vallée», dessiné par Donald Steel. Les 9 greens ont été magnifiquement modelés (d’une surface moyenne de 500m2), et s’intègrent parfaitement au paysage. Les zones de départs offrent des points de vue spectaculaires en lisière des bois de chênes, des vergers de pruniers ou du vignoble du Château des Vigiers. Les 27 trous seront ainsi décomposés en 3 terrains de golf dont les noms sont : la «Vallée» pour le nouveau parcours, les «Vignes» pour les 9 premiers trous de l’ancien parcours et le «Lac» pour les 9 derniers trous de l’ancien parcours.

Le 15 Mai, ouverture du «Relais des Vigiers ». Hôtel de 40 chambres - 4 étoiles, construit aux normes «Haute Qualité Environnementale », avec salles de séminaires, fitness et piscine. Cet hôtel est destiné à compléter l’offre de Château des Vigiers en acceptant plus largement familles, golfeurs et séminaires.

2011 - Début du programme de rénovation des chambres du château. Les chambres du patio dans un style plus contemporain.

2014 - Le Chef Didier Casaguana obtient sa 1ère étoile au Guide Michelin toujours détenue depuis.

2017- La promotion immobilière continue avec le début des travaux pour 5 logements avec une option de 5 résidences supplémentaires. Niels Koetsier succède à Bernard Pétine après des années de service pour prendre la direction générale du domaine.

2018 - Livraison des 5 résidences. L’Institut de Beauté Maria Galland est entièrement rénové avec l’apparition d’un bassin d’hydrotherapie, des cabines de soins dont une duo et surtout un changement de marque avec Sothys. «L’histoire




tournoi des crus de saint émilion



tournoi des crus de saint émilion



tournoi des crus de saint émilion



tournoi des crus de saint émilion



tournoi des crus de saint émilion




tournoi des crus de saint émilion